panneau-entree.jpg

Le refuge du Bois de la Commounaille se trouve être sur une colline qui est aussi le point le plus élevé de la région, il n’y avait donc pas de possibilité pour avoir de l’eau courante pour nos fontaines.

fontaine

Mais un refuge sans eau c’est comme un repas sans pain, alors il a fallut faire preuve d’imagination et c’est du soleil que nous est venue la solution…

fontaine

Maintenant il y a des fontaines vers l’Auberge et vers le refuge et c’est « Jean Rosset » qui ce charge de les faire fonctionner.

Captée dans le sol du Bois du Marais Burnand de l'autre côté de la clairière, l'eau de source est conduite jusqu'au réservoir enterré en lisière près de la parois d'observation. Des panneaux solaires à cellules «photo-voltaïques» transforment l'énergie des rayons solaires mesurée en «photons», en électricité mesurée en «volts» permettant à la pompe d’envoyer l’eau du réservoir dans les conduites d’alimentation des fontaines de l’Auberge et du Refuge.

Plus de 800 mètres de tuyaux enfouis nous permettent de nous désaltérér aux fontaines.

Plus le jour est ensoleillé et plus le débit est élevé. La nuit, les fontaines ne coulent plus, à moins d'installer des batteries stockant l'électicité produite durant la journée

schema fontaines

 

L’association du Bois des Brigands remercie les entreprises suivantes pour les précieux soutien: